• Celle qui n'aimait pas les hommes
Celle qui n'aimait pas les hommes

Celle qui n'aimait pas les hommes

Nous sommes en Algérie, au sortir d'une longue nuit de violence. La société montre sa soif de vie. Portes et fenêtres s' entrouvrent. Tout redevient comme avant. Réellement comme avant ? De cela, la jeune Sarah n'en veut pas. Comme avant, signifie que le pouvoir, tout le pouvoir, resterait entre les mains des hommes. Pourquoi s'y résigner ? Grandie dans la tourmente, Sarah a vu tant d'hommes fermer les yeux et baisser la tête face à l'ennemi commun. Haïes, harcelées, pourchassées, violées, lapidées pendant des lustres par les fous de Dieu, les femmes devraient donc, la paix revenue, se soumettre à nouveau aux quatre volontés des hommes ? Sarah refuse la normalisation programmée. Aidée par son jeune frère Salim, admirateur et complice fragile, elle choisit la stratégie de l'affrontement. Son combat sera terrible et sans merci. Né en Algérie, l'auteur vit et travaille en France depuis 1975. Journaliste indépendant, il fonde en 1992 La Lettre du Sport Africain et La Lettre des Musiques et des Arts Africains, devenue Africultures. En 2003, il participe au lancement de Foot Africa, dont il devient le rédacteur en chef. Son premier roman, Hommes perdus au pays du cul du diable, est paru en 2000 aux Éditions Paris-Méditerranée. Il a également publié Le Livre d'or du sport algérien : 1962-1992 (Éditions ANEP, Alger, 1993). Voir la suite

  • 2355720002

  • Acoria