• L'invention de la nature
L'invention de la nature

L'invention de la nature

Alexander von Humboldt (1769-1859), né d’une mère française et d’un père prussien, est le grand scientifique des Lumière s. Il a donné son nom à des villes, des rivières, des chaînes de montagne, à un courant océanique d’Amérique du Sud, à un manchot, à un calmar géant – il existe même une mare Humboldtianum sur la Lune. Sous la plume d’Andrea Wulf, sa vie se lit comme un roman d’aventures : l’infatigable savant a organisé des expéditions dans la forêt tropicale, escaladé les plus hauts volcans du monde et inspiré des princes et des présidents, des scientifiques et des poètes. Napoléon le jalousait ; Simón Bolívar s’est imprégné de ses idées pour mener à bien sa révolution ; Darwin a embarqué sur le Beagle à cause de lui ; et le capitaine Nemo de Jules Verne possédait tous ses livres dans sa bibliothèque. L’Invention de la nature nous emmène en voyage sur les traces de Humboldt, parcourant la Russie ravagée par la maladie du charbon ou dessinant le tracé de rivières tropicales infestées de crocodiles. Andrea Wulf montre pourquoi l’expérience et les conceptions du grand naturaliste sont si importantes aujourd’hui : en 1800 déjà, Humboldt prédisait les changements climatiques causés par l’homme. Ses idées n’ont cessé de révolutionner et de faire avancer la science, la protection de la nature, la politique, l’art, les écrits sur la nature et la théorie de l’évolution. Alexander von Humboldt a inventé la manière dont nous voyons la nature aujourd’hui. Naturaliste, géographe, explorateur, Alexander von Humboldt (1769-1859) est le grand scientifique des Lumières. À une époque où l’on pouvait embrasser toutes les connaissances scientifiques, il n’a cessé d’arpenter le monde pour en déceler les secrets et les expliquer. Humboldt a inventé la nature telle que nous la connaissons aujourd’hui. Une brillante biographie, qui remet en lumière un des plus grands savants du monde moderne. Andrea Wulf est née en Inde, a grandi en Allemagne et vit aujourd’hui en Angleterre. Elle est l’auteur de plusieurs livres à succès, dont The Brother Gardeners (2009), qui raconte les débuts de la botanique et de la création des jardins en Angleterre ; et The Founding Gardeners (2011), qui explore le rapport à la nature des pères fondateurs de l’Amérique. Passionnée par le monde végétal, la géographie et la littérature, Andrea Wulf collabore à de nombreux journaux, dont le Guardian, le LA Times et le New York Times. Voir la suite

  • 2882504772

  • Noir Sur Blanc

  • Litterature Etrangere Voyage

  • Litterature Etrangere Voyage