• Les yeux
Les yeux

Les yeux

L'enfant ne parle sans doute pas avec des mots justes, mais il dit vrai. Et si sa langue ne peut expliquer, elle peut fa ire comprendre.Il y a eu un avant, puis un chaos terrible - une légende maintenant. Pour en sortir, il faudrait un pardon mais la bouche de l'autre - la mère - est fermée, peut-être pour toujours.Alors, grandissant inéluctablement, l'enfant construit des illusions véritables et met en forme l'indicible. Le chemin est long et blanc qui passe par l'hôpital. Les mots ne sont rien sans le regard. Dès lors il arrive que l'on parvienne à entendre une voix au plus fort de ce qui trouble un monde en train de se bâtir dans le silence fracassant. Présentation de l'éditeur C'est l'histoire d'un terrible accident qui tue le père et plonge la mère et le fils dans le coma. L'enfant se réveille mais s'en suivent des années de rééducation où l'équipe médicale devient une véritable famille. L'état de la mère est plus critique, seuls ses yeux révèlent la vie qui résiste dans son corps. Pour grandir, l'enfant va devoir se battre contre la culpabilité qui l'empoisonne, donner tort à un psychologue qui souhaite le voir rentrer dans le rang. Chevillé au cour, l'espoir qu'un jour les lèvres de sa mère bougeront et pourront, enfin, lui accorder son pardon. Déroutant de prime abord, parce que le narrateur n'est autre que ce petit être et que sa syntaxe chaotique reflète, comme une vitre brisée, le regard qu'il porte sur le monde, le roman emporte rapidement par sa musicalité singulière. Un roman émouvant, au sens noble du terme, sur la résilience, sur l'innocence préservée des coups du destin, sur l'amour que porte un petit garçon à sa mère. Philippe Motta Philippe Motta est né et vit à Toulouse. Il a fait des études en Sciences Politiques et en Histoire de l'Art. Journaliste indépendant, il a toujours travaillé dans la presse écrite - la Dépêche du Midi. Son inclination l'a amené vers les rubriques de société et de justice. Il a couvert de multiples affaires. Voir la suite

  • 2362240290

  • Atelier In 8 In Octavo

  • Alter Ego